Une brêle avec le temps…

« Sommes-nous nécessairement des victimes du temps » ? … Vous me direz : Vieux sujet Philo qui implique des grincements de chaises dans une foutue salle de cours ? Exact.

Dans mes lointains souvenirs, c’est LE sujet qui me revient toujours à l’esprit. Références houleuses (un Socrate par içi, un Kant par-là, un Marx parce que philo de l’histoire et touti quanti), notions foireuses (liberté, domination, l’instant), le tout introduit par un magnifique « Avec le temps… » crédité d’un splendide Brel.

Franchement, je suis encore désolé pour ces chanteurs que sont Jacques Brel et Leo Ferré. On était fatigué. C’était l’après midi et il était judicieux d’embrayer sa dissertation par une petite discussion en scred avec un de ses potes afin d’échanger quelques points de vue.

A l’époque (et encore aujourd’hui), un « Avec le temps…va tout s’en va » à mes oreilles, c’était stylé. Le lecteur se devait d’être capté. Seul problème, je connaissais seulement l’air, pire, uniquement cette phrase.

Mais bien caché de la prof par un dos massif ou la grosse tête d’un autre élève, tout a abouti lors de mes échanges d’idées avec mon bon voisin, fin amateur de musique (et bassiste aujourd’hui… olé). Lui aussi avait eu la même idée d’amorce. Risquait-on de se faire prendre en flagrant délit lors de la correction ? Pas vraiment. Le devoir se déroulait en classe et la gentille prof de philo s’en foutait à vrai dire.

Assuremment, elle était de Brel cette chanson. Sans tergiverser, il nous suffisait alors de poursuivre notre dissertation à coup de patés de cours et d’idées bancales. De toutes manières, mon début me donnait une avance suffisante pour en oublier l’instant et la fin.

Note : un vague 8 ou 7. La prof avait inscrit sur ma copie » Ferré » en lettres si capitales que son stylo rouge en versait des larmes. ça devait être un devoir en 4 heures ou 3, je ne sais plus.

Publicités

~ par donisim sur mai 24, 2008.

3 Réponses to “Une brêle avec le temps…”

  1. Ahahahaha

  2. C’est un peu parce que « les vieux ne parlent plus… »

  3. Putain moi aussi je m’en souviendrai toute ma vie de ce sujet, il était pas mal finalement.
    Je me souviens aussi qu’on avait trouvé « philosophe » de faire une pause pétard pour faire venir l’inspiration… Sauf qu’avec le « bédo », tu t’enflammes les 15 premières minutes en croyant sortir un truc génial. Mais quand tu te relis, ben t’as mal.
    Surtout que du coup je bloquais sur cette chanson qui me trottait dans la tête et m’empêchait de me concentrer.
    Trop content d’avoir placé entre Bergson et Kant ce bon : » et comme le disait J.Brel dans sa chanson : avec le temps… avec le temps va tout s’en va.. »
    Si on avait eu internet « a l’époque », on aurait peut-être pu sortir autre chose (http://www.philagora.net/citations/temps.htm)
    je me souviens être sorti en me disant « oh j’ai un peu galéré mais je pense m’en être sorti… »
    Tu parles : 7/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :